Nous ne livrons malheureusement pas dans ce pays.

SERVICE CHAT TALK TO THE PEOPLE THAT BUILD YOUR BIKE:

CHAT IS NOT AVAILABLE RIGHT NOW. WE WILL BE BACK ONLINE SOON.

Des questions? Vous pouvez contacter notre hotline. Nous sommes joignables jusqu'à 17h30: 0890 710 132

Projekt 0.01
Projet de vélo de course confort

La valeur de perception effective de l’acélération produite par les vibrations aw(t)* doit être inférieure à 0,01 afin de ne pas être ressentie par le corps humain. Cette équation de physique non émotionelle détermine les meilleures conditions pour un cycliste.

Bien que de nombreux cyclistes n’aient pas de considerations pour ce genre de chose, il y a cependant un reel intérêt à concevoir un vélo qui ne transmette pas les chocs provenant de la route. La solution d’un vélo de route tout suspendu a parfois été suggérée mais n’a jamais été adoptee par le marché, jusqu’à present.

Chaque vibration du corps humain est absorbée et compensée par la force musculaire du cycliste qui au final est une énergie gaspillée, puisqu’elle ne sert pas à la propulsion du vélo. D’un autre côté, aucune force, aucune énergie provenant du pédalage ne doit être absorbée, même en partie, par la suspension. C’est précisément ce problème que le physicien et inventeur Hans-Christian Smolik a souhaité résoudre.

Tous les passionnés ont à l’esprit ces cyclistes professionnels qui courent sur les pavés des classiques de printemps , le visage marqué par l’effort et la souffrance et pris dans des chutes importantes. En même temps, tout le monde se souvient de sprints et d’attaques impressionnantes.


Le vélo ne doit donc pas être souple lorsque les coureurs roulent en danseuse, mais retransmettre complètement toute l’énergie musculaire afin de gagner de la distance par rapport aux concurrents. De plus, un vélo de route classique est une œuvre d’art et ne doit donc pas être dénaturé par d’affreuses suspensions.

Avec le Project 0.01, nous présentons notre projet du future annuel pour un vélo de route. Présenter ce genre de projet est devenu une tradition pour Canyon. L’objectif de ce prototype a donc été de répondre à toutes les contraintes que nous venons de vous exposer.

Le nouveau cadre F10 en carbone a donc servi de base à ce projet 0.01. Apres de nombreuses heures de travail manuel, Hans-Chrisian Smolik a modifié le triangle arrière et la fourche du cadre. Le résultat qui a résulté de ces heures de recherche acharnée, est un vélo de route tout suspendu de 1,5cm de débattement, difficilement identifiable à l’oeil nu, comme un vélo tout suspendu.

Un excellent amorti que procure ce type de suspension sur un vélo de route, n’est pas seulement synonyme d’un gain de performance au niveau de la symbiose homme/vélo, mais aussi de meilleure adhérence et donc de plus de sécurité sur les surfaces rugueuses et bosselées. Les pertes d’adhérence causées par les mauvaises routes rendent parfois les vélos totalement incontrôlables et peuvent causer des chutes sévères.

Aussi nous avons choisi de munir ce projet de suspensions en utilisant aussi bien à l’avant qu’à l’arrière un ressort en acier. La fourche est renforcée par un élastomère afin d’empêcher tout coincement. Des douilles spécifiques en matière synthétique empêchent l’arrière Monostay de s’affaisser sous le poids du cycliste. Pour la fourche, de robustes bagues de guidage en acier remplissent également ce rôle.

A ce niveau, Smolik travaille déjà à une amélioration avec une modification du pivot de la fourche en l’équipant de roulements à billes linéaires afin d’augmenter la sensibilité de déclenchement. Parfois le blocage des suspensions est nécessaire. Aussi, un levier de 16 grammes a été positionné sur le collier de selle et un bouton rotatif a été fixé sur le haut de la potence, afin de bloquer

Ainsi, le comportement en danseuse est complètement similaire au cadre F10 de série, atteignant ainsi les mêmes valeurs de rigidité, propices au gain de seconde. De plus, avec un poids de 6,9 kg vélo complet, le surplus de poids de 500 grammes du cadre apparaît comme dérisoire.

Le Projet 0.01 peut être considéré comme une étude. Hans-Christian Smolik souhaite plutôt le présenter comme une vision , de ce à quoi pourra ressembler un vélo de route dans le future. Depuis le début de l’année 2007, l’équipe de recherche et développement de Canyon conjointement avec l’Institut spécialisé dans les fibres de carbone de Kaiserslautern travaillent à un vélo spécifique de test et servant d’instrument de mesure de la condition physique. Sur ce vélo, ils ont donc installé un système de mesure spécial de 2D Measuring Systems GmbH, ainsi que le système SRM intégré aux manivelles permettant de quantifier la performance du cycliste.

Les résultats de ce travail de recherche ont généré des concepts qui ont déjà été appliqués dans la conception des cadres F10 et F8, qui ainsi vont s’imposer comme étant les plus confortables du marché, sans même aucune suspension. Ainsi l’importance d’utiliser un vélo de route tout suspendu afin d’augmenter la performance et la sécurité et les résultats convaincants du Projet 0.01 constituent bien plus qu’une incitation à continuer dans cette perspective de recherche autour de cette nouvelle approche.

* a = Accélaration; w = Perception; t = Temps

Pure Cycling.