Réglage du poste de pilotage d’un VTT

Picture 1: High position of stem: the spacer are placed under the stem

Picture 1: High position of stem: the spacer are placed under the stem

Picture 2: Low position of stem: the spacer are placed above the stem

Picture 2: Low position of stem: the spacer are placed above the stem

Picture 3: The ends of the handlebar should point upwards

Picture 3: The ends of the handlebar should point upwards

Picture 4: The handlebar should point forward

Picture 4: The handlebar should point forward

Picture 5: The wrists must not bend when grabbing the brake levers

Picture 5: The wrists must not bend when grabbing the brake levers

Picture 6: The brake levers should only be pulled with two fingers

Picture 6: The brake levers should only be pulled with two fingers

Picture 7: Adjusting of brake levers

Picture 7: Adjusting of brake levers

Picture 8: Adjusting of Formula brake levers

Picture 8: Adjusting of Formula brake levers

Picture 9: Adjusting of Elixir R brake levers

Picture 9: Adjusting of Elixir R brake levers

Picture 10: Adjusting of Feel Control System for Formula brakes

Picture 10: Adjusting of Feel Control System for Formula brakes

Picture 11: Adjusting of Sram X0 pressure point

Picture 11: Adjusting of Sram X0 pressure point

La position optimale est cruciale afin d’avoir le meilleur confort et la meilleure efficacité de pédalage.

Hauteur de la potence

La hauteur de la potence est très importante tant pour le confort que pour les performances à la montée et à la descente.

Une potence basse augmente la rigidité en montée. D’un autre côté, cette position de pilotage basse demande une bonne musculature du tronc de la part du pilote car il/elle doit utiliser plus de force pour se maintenir en position. De plus, cette position basse réduit l’efficacité en descente parce que le déplacement du centre de gravité donne l’impression au pilote qu’il va passer par-dessus le guidon.

Une potence plus haute offre plus de confort, plus de contrôle en descente et donc apporte un élément de sécurité pour celles-ci. Mais la roué avant perd l’adhérence plus vite en montée et l’avant du vélo a plus tendance à se lever dans les montées.
Il est, alors, important de trouver le bon compromis. En règle générale, afin d’avoir une position relativement confortable en montée, il doit y avoir un différentiel de hauteur entre la selle et la potence d’environ la largueur d’une main.

ASTUCE: La morphologie de chaque cycliste est conséquence de la hauteur de la potence. Les cyclistes avec des jambes longues mais un buste court ont besoin d’une potence plus haute que les grands gabarits au buste long et jambes plus courtes en proportion.
Quelles possibilités avons-nous pour changer cette hauteur de potence ? Grâce aux entretoises (spacers) présentes sur tous les VTT Canyon, le cycliste peut faire quelques changements. Si l’on place les entretoises sous la potence, on relève le poste de pilotage, pour une position plus haute et plus relevée. Photo 1 Au contraire si l’on place les entretoises au-dessous de la potence on abaisse le poste de pilotage et on améliore les performances en montée. Photo 2


Vous pouvez retourner la potence sur la plupart les VTT Canyon (système flip-flop). Le fait de retourner la potence et le fait de pouvoir jouer sur les entretoises permet au cycliste de jouer sur la hauteur du poste de pilotage sur plusieurs centimètres de débattement.

La position du cintre

La plupart des vélos Canyon sont livrés avec des cintres courbés. Pour des raisons ergonomiques le cintre doit pointer vers le haut. Photo 3

Les réglages se font selon les préférences du pilote; cependant les réglages doivent respecter les recommandations des fabricants. En règle générale, si vous regarder le vélo depuis l’arrière de la tige de selle le cintre doit pointer vers le haut. Si vous regarder sur le dessus du cintre, les bouts du cintre doivent pointer vers l’arrière. Photo 4

Les vélos destinés à un usage compétitif sont livrés avec des cintres plats et les bout du cintre conçus spécifiquement, veillez aussi à diriger les bouts de cintres vers l’arrière.
Attention: Le cintre est fixé avec quatre vis hexagonales. Serrez ces 4 vis de façon égale et en diagonale l’une de l’autre et assurez-vous de serrer au bon couplage. Pour cela vous aurez besoin de la clé dynamométrique qui vous a été fournie avec votre nouveau vélo. Les marques-repères sur le cintre vous permettent de savoir exactement comment positionner et centrer le cintre.

Positionnement des leviers de frein

Angle des leviers de frein

Positionnez les leviers avec un angle qui fait que vous n’avez pas à vous tordre les poignets (vers l’avant ou vers l’arrière) pour atteindre les leviers lors des montées. Cela vous évitera des crampes et vous économisera de l’énergie. Photo 5

Position latérale du levier de frein sur le cintre

Les leviers de freins à disques modernes sont fait pour freiner avec un doigt, voire deux. Afin d’avoir la force optimale et le meilleur transfert d’énergie le(s) doigt(s) qui freine doit être placé à l’extrémité extérieure du levier. Beaucoup de pilotes font l’erreur de placer le levier de frein trop près du bord extérieur du cintre (au plus près des grips), et de ce fait réduisent les performances et la modulation de leur freinage. Essayez de mettre le levier de frein le plus près possible de la potence tout en gardant la main bien au bout du cintre et en arrivant à mettre le(s) doigt(s) juste sur le bord du levier de frein, comme sur la photo. Photo 6

Astuce: Même si les leviers de freins sont conçus pour deux doigts essayez de ne freiner qu’à un doigt. De cette façon vous pouvez utiliser vos 4 autres doigts pour piloter votre VTT au mieux et cela vous sera très utile dans les portions les plus techniques.

Réglage de la distance de garde
Chaque levier de frein peut être réglé de façon à répondre à vos besoins. Certains modèles se règlent avec une petite clé allen qui se trouve sur le point de pivot du levier. Photo 7 D’autres modèles ont une vis qu’on peut tourner à la main. Photo 8 Photo 9

Ajustez la garde de façon à ce que si vous écraser le frein lors d’un freinage d’urgence, il vous reste de la place au niveau des doigts qui tiennent le cintre. Sinon vous allez écrasez le levier sur vos doigts (voir sur le grip) et ne pas utiliser le frein dans toute sa puissance.

Distance des plaquettes
Il est possible de régler la distance des plaquettes de frein (l’attaque de plaquettes, ou des pistons) sur beaucoup de modèles.

Certains modèles Formula ont un Feel Control System (FCS), qui vous permettent de régler la distances des plaquettes. Photo 10

Vous pouvez aussi le faire sur les freins Avid avec le « brake contact point » (CR, cela se fait au niveau du levier. Photo 11