oct. 15, 2020 Canyon.com
Canyon // News et Articles

Leogang 2020: Snow, Mud, and Gold at the Mountain Bike World Championships

oct. 15, 2020 Canyon.com

Découvrez les performances des athlètes Canyon aux Championnats du Monde UCI de cross-country et de DH. En bonus, tentez de gagner un prix exclusif.

Leogang 2020: Snow, Mud, and Gold at the Mountain Bike World Championships

Durant les Championnats du Monde UCI de VTT 2020 à Leogang, Autriche, les conditions n'auraient pu être plus difficiles. Pluie et neige ont transformé les circuits, déjà techniques, en vrais parcours du combattant. Seconde édition de l'événement organisé à Leogang, après 2012, ce week-end restera gravé dans les mémoires. Quels challenges les athlètes ont dû relever ! Et à la fin, les meilleurs parmi les meilleurs se sont rejoints pour concourir dans les pires conditions pour obtenir le titre suprême : Champion du Monde.

Pauline Ferrand-Prévot Les bonnes choses viennent par trois : Pauline Ferrand-Prévot bat la concurrence de trois minutes et remporte les Championnats du Monde pour la troisième fois. // Boris Beyer

L'or pour la France ! Dans la course des élites féminines, Pauline Ferrand-Prévot, du team Canyon/SRAM, n'a laissé aucune chance à ses adversaires au guidon de son Exceed CFR creusant dès le départ un écart qui atteindra trois minutes à l'arrivée. Pauline a été parfaitement à la hauteur de son statut de meilleure compétitrice au monde et son troisième titre mondial en atteste, en plus de ses victoires en cyclo-cross. La hollandaise Ceylin del Carmen Alvarado, du team Alpecin-Fenix, a également fait forte impression, gagnant le bronze dans la catégorie des moins de 23 ans et remportant dès le lendemain le premier cyclo-cross de la saison à Gieten. Mais le temps de récupération sera court : le week-end prochain se déroulent les Championnats d'Europe de cross-country à Monte Tamaro, Suisse...

Ceylin del Carmen Alvarado Ceylin Del Carmen Alvarado // Photo: Boris Beyer

DH : rouler dans la zone de danger

Jeudi 8 Octobre 2020 : c'est le moment de la reconnaissance de la piste à pied pour les pilotes engagés à Leogang. Les averses de pluie et le vent ne facilitent pas la descente à la marche d'un circuit boueux, parsemé de racines et de rochers rendus glissants. Par le passé, le tracé de Leogang était plutôt vu comme une piste de bike park, mais l'opinion des pilotes n'a pas tardé à changer après avoir découvert le nouveau secteur introduit cette année, placé juste après le célèbre "Motorway". Très raide, très technique, tracé à travers la forêt. Même sur le sec, il demanderait un engagement maximal des pilotes. Tout le monde est d'accord, il n'y a pas débat, Leogang 2020 restera l'une des épreuves les plus exigeantes de ces dernières années.

Leogang World Championships Leogang World Championships // Photo: Boris Beyer

En qualifications, il est devenu évident que franchir le secteur 4 sans encombres serait la clé du succès, vos donnant une bonne chance de terminer dans le top 20. Les juniors ouvrent le bal le dimanche matin, avec, pour leur première participation à des Championnats du Monde, l'anglais Dennis Luffman et l'allemand Luis Kiefer. Deux pilotes qui peuvent être fiers de leur résultat respectif : Dennis termine quatrième, à seulement 0.09 secondes du bronze et Luis à une très honorable treizième place.

Jack Moir Jack Moir // Photo: Boris Beyer

A suivi l'épreuve des Elites féminines. Tahnée Seagrave, du team FMD Racing, s'élance vite, en avance sur les trois premiers temps intermédiaires. Démontrant un mental d'acier et des qualités techniques de haut niveau, la pilote britannique fait un retour impressionnant à la compétition après sa blessure de début d'année. Malheureusement, elle chute dans le décisif quatrième secteur, perdant de précieuses secondes. Elle termine 11ème.

Tahnée Seagrave Tahnée Seagrave // Photo: Boris Beyer

Juste après, s'élancent les Elites hommes. Tout le monde est logé à la même enseigne : pas d'épreuve de Coupe du Monde pour jauger de son niveau, pas de saison pour se mettre au point et élever son niveau de forme. Les pilotes sont sur un pied d'égalité et doivent, eux aussi, affronter cette nouvelle section dans la forêt. Nos trois pilotes australiens relèvent le défi au guidon de leur Sender CFRs . Le Champion du Monde junior 2019, Kye A'Hern, s'élance le premier et termine à la 17ème place. Le médaillé d'argent 2019, Troy "Monsieur Constant" Brosnan, vise rien moins que l'or, avec un début de run exceptionnel. Malheureusement, une chute dans la forêt ruine ses chances de podium, il finit 8ème. Son compatriote Jack Moir, qui s'est concentré cette année sur les épreuves d'enduro, s'accordant quelques "piges" sur les compétitions de DH les plus prestigieuses, termine 6ème. Mais le meilleur pilote Canyon de ces Mondiaux est canadien : Mark Wallace a su s'adapter aux conditions extrêmes de l'épreuve. Sa récompense : une brillante 4ème place. En résumé, le team Canyon CLLCTV revient de Leogang avec le plein de confiance, prêt à affronter les manches de Coupe du Monde de Maribor, le week-end prochain.

Mark Wallace Mark Wallace // Photo: Boris Beyer

Quelle semaine de folie !

Ces Championnats du Monde resteront gravés dans les mémoires, en raison des conditions météo et de piste extrêmes. Le tout organisé en pleine pandémie de Covid-19, ce qui veut dire une ambiance très particulière, dans les paddocks comme aux abords de la piste, désertés du public.

Félicitations à tous nos athlètes, et merci à tous ceux qui ont suivi les épreuves sur leur écran.

Pour vous remercier de votre soutien, nous aimerions vous donner en retour la chance de remporter un morceau du Canyon CLLCTV : nous mettons en jeu le Sender CFR utilisé par Troy Brosnan sur ces Mondiaux de Leogang, avec sa décoration personnalisée ! Comment le gagner ? Suivez le lien ci-dessous pour le découvir :

En vous inscrivant à notre newsletter, vous confirmez être d'accord avec notre Politique de Protection des Données. .


Articles connexes

Viewport: 
Loading...
Frais d'envoi offerts au-delà de 150€ de commande. UNIQUEMENT SUR LES ACCESSOIRES.