Image

Ultimate CF SLX 9.0 TEAM

RoadBike, 2

Avec le Canyon, on touche à un autre type d’excellence. Celui du rapport qualité/prix/poids/équipement.

Avec le Canyon, on touche à un autre type d’excellence. Celui du rapport qualité/prix/poids/équipement.
Songez qu’avec ce vélo super équipé, on est à moins de la moitié du prix du trek !
Il doit son prix à son mode de distribution (…) qui fait de plus en plus d’adeptes et on comprend aisément pourquoi !

Côté conception, le cadre de l’Ultimate CF SLX qu’utilise l’équipe Omega Pharma – Lotto est assez neutre, traditionnel en apparence. En apparence car lorsque l’on démonte la fourche, on découvre un standard encore assez peu utilisé mais qui rompt avec l’habituel cône de fourche. Les roulements du jeu de direction son emmanchés dans un logement non conique. La fourche se met en place de la même manière mais le principe du jeu de direction Acros est différent. Déroutant au début, un jeu d’enfant vraiment astucieux ensuite. Il y a fort à parier que ce standard se généralise dans le temps.
Autre bon point, la tige de selle, elle autorise une large plage de réglage de recul (15à 35mm).
La tige de selle VCLS est à base de fibres de basalte. Plus flexible, la filtration de cette tige en 27.2mm apporte plus de confort.

On retrouve les excellentes Mavic R-Sys SL et du Continental GP 4000 de haut niveau pour un train roulant qui risque toutefois de manquer de polyvalence.
En effet, dans cette configuration, le Canyon excelle et s’avère l’un des moins difficiles à emmener.


Avec surprises, je me rend compte que le groupe 11 vitesses est celui qui convient le mieux à un pédalier compact, dont tous les vélos sont équipés. Un départ 11 plutôt que 12 aurait été plus approprié mais il n'en reste pas moins qu'avec le 12/27, l'étagement plus progressif est agréable à utiliser.

Rien d’extrême si ce n’est le confort, (…) on a le sentiment de pouvoir conseiller ce vélo tant à des cyclos qu’aux purs coursiers.

BIKE