mars 21, 2023 Jenni King and Mark Tupalski
mars 21, 2023 Jenni King and Mark Tupalski

Les récits de Mark et Jenni sur les sentiers de Tasmanie

Jenni et Mark ravivent leur amitié et explorent les sentiers du nord-ouest de la Tasmanie, en Australie, sur le nouveau Neuron.

Les récits de Mark et Jenni sur les sentiers de Tasmanie Jenni et Mark ravivent leur amitié en Tasmanie avec le Neuron

Lorsque nous concevons et fabriquons de nouveaux VTT, nous ne faisons pas n’importe quoi. Nous obtenons l’avis des meilleurs athlètes du monde, de nos employés talentueux et de nos ambassadeurs du monde entier.

La date de lancement du nouveau Canyon Neuron approchant à grands pas, nous souhaitions repousser les limites de ce vélo avant de vous le livrer.

Les récits de Mark et Jenni sur les sentiers de Tasmanie

Que la planification commence !

Jenni King et Mark Tupalski vivent en Australie et se connaissent depuis très longtemps. Ils se sont rencontrés lorsque Mark avait la vingtaine et qu’il était coureur de marathon de cross-country et de VTT. Jenni et lui faisaient tous deux partie de la sélection de l’équipe des Jeux du Commonwealth et ont forgé un lien unique qui a mené à une amitié à vie.

« J’ai été envoûtée par les connaissances apparemment infinies de Mark sur n’importe quel sujet de conversation. Il était le premier à se proposer pour aider à nettoyer les vélos, réparer les mécaniques, préparer le dîner et tout nettoyer. Je me suis assurée de rester en contact avec lui après ma carrière de coureuse », déclare Jenni.

Les talents de Mark ne se limitent pas au monde de la course sur route. Il s’est rapidement attaqué aux 24 heures, aux marathons de VTT et aux courses de cross-country. Il a également fini par clore le chapitre de sa carrière de coureur et a poursuivi ses études à l’université avant de rencontrer sa femme Eliza. Le VTT continue d’occuper la plupart de leur temps libre ensemble.

Un bref appel téléphonique enthousiaste entre les deux a confirmé leur future aventure.

« L’année dernière, j’ai passé des vacances en famille en Tasmanie. Nous avons passé quelques jours à Derby, une petite ville pittoresque du Nord-Ouest. On l’appelle aussi le « paradis des vététistes ». Avec ses sentiers de renommée mondiale qui s’adaptent à tous les niveaux, je savais que c’était l’endroit où nous devions aller avec le Neuron », explique Jenni. Pendant ses vacances, elle avait entendu parler d’un sentier appelé « Bay of Fires », mais n’avait pas eu le temps de le parcourir.

« Comme Derby a été l’un des derniers endroits où Jenni et moi avons couru ensemble, il semblait approprié d’y retourner », a déclaré Mark en donnant le feu vert aux projets palpitants de Jenni pour le duo. « J’avais également parcouru “Bay of Fires” lors de ma lune de miel, donc je savais à quoi m’attendre et j’avais une bonne idée de sentier d’échauffement pour le départ. »

Le sentier couvre d’incroyables descentes en singletrack et des éléments en granite depuis le sentier de la réserve forestière Blue Tier. Le sentier serpente la forêt avec un singletrack plus exposé sur 42 km. Vous finirez par vous retrouver à Swimcart Beach.

« Le sentier d’échauffement de Mark ajoutait 10 km de plus à l’itinéraire et je n’y avais pas prêté attention à l’époque », explique Jenni sans savoir que les recherches de Mark confirmaient 400 m de dénivelé positif supplémentaire, de blocs de granite, de potentielles randonnées à vélo, de tourbières et de traversées de ruisseaux. Cet itinéraire n’était pas fait pour les âmes sensibles.

Le duo s’est impatiemment rendu à Geelong dans l’État du Victoria pour prendre le ferry jusqu’en Tasmanie. Ils se sont installés dans un restaurant de fish and chips à proximité pour faire un bref aperçu des jours à venir. Comme il s’agissait d’une croisière de nuit, Jenni et Mark se sont installés et ont attendu le réveil de l’annonce du matin.

Les récits de Mark et Jenni sur les sentiers de Tasmanie

Arrivée en Tasmanie

Après avoir débarqué du « Spirit of Tasmania », il était temps pour Jenni et Mark de canaliser leurs esprits et de se rendre à Derby, à seulement quelques heures de route.

À leur arrivée, ils ont réglé les vélos et fait leurs bagages. En été, l’Australie peut être un lieu hostile, c’est pourquoi ils ont veillé à apporter beaucoup de crème solaire, d’eau, de nourriture, de pièces de rechange et d’équipements de VTT. Mark s’est rendu dans un magasin de vélos local pour récupérer quelques éléments de dernière minute.

« J’ai parlé au jeune homme du magasin de notre projet de parcourir le sentier en montée et il a eu l’air un peu inquiet », rit Mark. « Je me disais qu’un sentier de 10 km ne pouvait pas être si terrible, mais il m’a dit : “Si vous passez par là, ça prendra au moins une demi-journée de vélo”. Sympa ! »

Après un dernier contrôle météo, le duo s’est présenté à son hébergement au Derby Lodge avant d’aller se coucher.

La rude montée de Blue Tier

Leurs alarmes les ont réveillés à 4 h du matin. Comme l’excursion allait leur prendre une journée, ils voulaient maximiser leur temps sur les sentiers. Après un café avant le lever du soleil et un dernier contrôle météo, le duo est parti de Weldborough, à quelques minutes de route de leur hébergement à Derby.

Alors que le soleil se levait, le sentier de « Little Chook » leur a offert un bref échauffement avant que l’ascension ne commence vraiment. Bien que quelques gros mots aient été murmurés, Jenni a rapidement relevé le défi.

« Les sections de singletrack de la forêt tropicale étaient magnifiques et l’ascension rocheuse nous a gardés sur le qui-vive en termes de choix de tracés », se souvient-elle en décrivant les fougères abondantes et les traversées de ruisseaux qu’ils ont parcourues. « Une courte descente pleine d’ornières à négocier nous a offert un peu de répit. Une autre traversée de ruisseau a signalé le début de la longue montée escarpée et ponctuée d’énormes blocs. »

Mark et Jenni ont encore été mis au défi lorsque Mère Nature a décidé de leur envoyer une tempête de pluie, rendant la traction difficile. Ne voulant pas que les prévisions du type du magasin ne se concrétisent, ils ont persévéré.

Face à des rétrécissements avec d’énormes marches en granite séparées par des racines, le duo s’est rappelé une course en étapes qu’ils avaient faite il y a des années.

« Le Neuron était plus que prêt à relever le défi. Il était très réactif, que j’aie besoin de vite changer de direction ou d’un coup de pouce pour monter une marche », explique Mark en décrivant le terrain rocheux qu’ils ont dû parcourir avant d’atteindre le sommet de l’ascension.

À mesure qu’ils s’élevaient, la flore changeait autour d’eux. Les sentiers étaient bordés d’eucalyptus imposants qui laissaient place à des fougères arborescentes, des myrtes, des buissons de baies de poivre et des Céleris de Tasmanie. En arrivant au sommet, une vue panoramique sur la côte s’étendait à perte de vue. Un endroit idéal pour faire le plein avant une descente de 13 km.

Stop, rock and roll

Une rude montée jusqu’au sommet laissa ensuite place à une descente exaltante de plaisir infini avec talus, sauts et drops. À travers un tunnel de fougères, Mark et Jenni se sont frayés un chemin sur le sentier. Bien qu’elle eût hésité au sommet, Jenni a trouvé son rythme et utilisé tout le débattement de la suspension.

La partie inférieure des sentiers traversait une forêt d’eucalyptus où les fougères laissaient place aux broussailles et à un sol en granite. Il a fallu quelques virages pour s’adapter à l’évolution du terrain, mais le duo s’est faufilé jusqu’à un poste d’observation rocheux où ils se sont arrêtés pour réfléchir.

« Mon niveau d’énergie a commencé à chuter et j’ai mentionné à Mark qu’une dose de caféine ne serait pas de trop », explique Jenni. « À ma surprise, il a sorti son réchaud, allumé un feu et m’a préparé un café : quel champion ! »

Revitalisés, ils ont persévéré jusqu’au sommet de la dernière ascension. D’un coup, ils ont remarqué des nuages de pluie à l’horizon et ont donc dû se dépêcher.

Jenni et Mark ont serpenté des rochers rouges pour la descente finale de 7 km. À leur arrivée à Swimcart Beach, ils ont été accueillis par une eau bleue cristalline et un sable blanc éclatant. Mark a posé son vélo et a couru dans l’eau pour se rafraîchir avant que la pluie ne tombe. Jenni riait sur le sable, émerveillée par l’expérience parsemée de flashbacks des années de leur jeunesse.

Les récits de Mark et Jenni sur les sentiers de Tasmanie

Nettoyage des vélos et retour à la maison

Après s’être occupés des vélos et avoir rangé tout leur équipement pour le retour auprès de leur famille, ils sont passés au restaurant The Hub pour déguster des pizzas avant de prendre la route.

« C’était hyper difficile de me concentrer sur mes études de médecine lorsque je suis rentré chez moi », dit Mark, encore subjugué par le voyage. « C’était en partie dû à la fatigue d’un voyage exaltant et au fait de me rappeler à quel point c’était fun. »

Jenni a partagé les mêmes sentiments. « Je n’ai pas arrêté de parler des superbes sentiers que Derby a à offrir. Je n’aurais pas pu imaginer un meilleur vélo pour affronter des terrains aussi variés et je suis hyper contente d’avoir pu vivre tout ça avec mon ami Mark. »

Ils ne savent pas encore quand ils reprendront la route ensemble, mais une chose est sûre : la prochaine fois qu’ils rouleront sur leur Neuron, ils se souviendront du plaisir qu'ils ont eu en Tasmanie.

Neuron CF
Neuron CF
Neuron CF
Neuron CF
Neuron CF
Unbox and assemble your Neuron CF
Le contenu est en cours de chargement
En vous inscrivant à notre newsletter, vous confirmez être d'accord avec notre Politique de Protection des Données. .

Cet article vous a-t-il aidé ?

Merci pour vos commentaires

Histoires associées

mars 21, 2023
Vedangi Kulkarni et Maya Atkinson ont testé le nouveau Neuron pour leur aventure. Découvrez leurs récits sur les sentiers entre Oswestry et Dolgellau.
janv. 12, 2023
La géométrie du VTT a évolué au cours des dernières décennies. Découvrez comment chaque mesure d’une charge géométrique affecte la conduite du vélo.
juil. 13, 2023
Acheter votre premier VTTAE peut-être mission impossible avec l'enorme offre qui se présente devant vous. Notre guide d'achat présente tout ce dont vous devez savoir pour choisir votre futur VTTAE Canyon.
juin 3, 2023
Toute l’équipe Canyon vous accueille sur son stand aux Pass’Portes à Morzine. Découvrez la toute nouvelle gamme Canyon de VTT électriques, de VTT et de vélos de gravel en buvant un café. Beaucoup de surprises sont au programme !
Le contenu est en cours de chargement
Loading animation image