Nous ne livrons malheureusement pas dans ce pays.

see our shipping destinations

Des questions? Vous pouvez contacter notre hotline. Nous sommes joignables jusqu'à 17h30: 0890 710 132

Difficulté: facile
Ces travaux sont faciles pour quiconque s'intéresse au vélo. Pour cet atelier, l'utilisateur n'a besoin d'aucun outil, soit d'outils standard tels que des clés Allen, pinces ou tournevis. Dans cette catégorie, vous trouverez ci-dessus, comment effectuer les réglages pour votre vélo.
Outils: Sujets similaires: Impression de l'article

Réglage de SAG

english version (original)

L’affaissement désigne la compression de la suspension provoquée par le poids du cycliste. Cet affaissement, ou débattement négatif, est essentiel au bon fonctionnement de la suspension. Il est le garant d’une traction efficace et d’une suspension confortable. Si vous roulez sur une ornière, la roue rebondit et absorbe le choc.

Si l’affaissement est trop faible, la suspension sera trop dure et vous ne pourrez pas utiliser l’intégralité du débattement. A contrario, s’il est trop élevé, la suspension sera trop souple et talonnera. Voici comment régler votre affaissement.

Réglage de l’affaissement

1. Le débattement des deux suspensions constitue la base du réglage de l’affaissement. Le débattement est disponible ici, dans le Centre de support technique. Il peut également figurer sur votre amortisseur ou dans la notice d’utilisation de votre vélo.

2. Faites glisser le joint en plastique le plus haut possible sur le piston d’amortisseur, comme sur l’illustration. Photo 1

3. Asseyez-vous délicatement sur la selle dans votre position habituelle. Vos pieds ne doivent pas toucher le sol. L’amortisseur se comprime et pousse le joint en plastique vers le bas. Photo 2

CONSEIL : portez votre tenue de cyclisme habituelle lors du réglage de l’affaissement. Si vous roulez avec un sac à dos, n’oubliez pas de le porter. Le poids total du cycliste et des équipements doit être pris en compte lors du réglage de l’affaissement.

4. Descendez délicatement du vélo. Veillez à ce que l’amortisseur ne rebondisse pas plus que nécessaire. L’idéal est de descendre sur le côté en prenant appui sur une jambe.

5. À présent, vous pouvez mesurer l’affaissement, c’est-à-dire la distance entre le corps de l’amortisseur et le joint en plastique (voir illustration). Photo 3 Selon le style de cyclisme pratiqué, le type de vélo et la préférence du cycliste, l’affaissement doit correspondre à environ 15 % (course, marathon), 30 % (descente) du débattement. Vous pouvez calculer ce pourcentage à l’aide du débattement et de l’affaissement mesuré. Multipliez l’affaissement par 100, puis divisez-le par la valeur du débattement.

6. Si l’affaissement est trop faible, vous devrez pomper un peu l’amortisseur. S’il est trop élevé, vous devrez Ie gonfler un peu. Photo 4 Utilisez la pompe pour fourche et amortisseur appropriée.

Conseil : lors du dévissage de la valve sur la pompe, une perte de pression d’un bar est possible. Revissez la valve rapidement après le gonflage pour perdre le moins de pression possible.

Répétez les étapes 2 à 6 jusqu’à obtention de l’affaissement souhaité.

6. Passons à la fourche. Procédez exactement comme avec l’amortisseur.

7. Faites glisser le joint en plastique vers le bas. Photo 5

8. Asseyez-vous sur le vélo, soulevez les pieds et prenez appui sur un mur. Portez votre tenue de cyclisme.

9. À présent, mesurez l’affaissement Photo 6. Si nécessaire, corrigez-le en ajustant la pression d’air. Photo 7 Utilisez la pompe pour fourche et amortisseur appropriée. L’affaissement figure déjà sur de nombreuses fourches Rock Shox.
Si les suspensions de votre vélo sont équipées de ressorts en acier, vous pouvez modifier la précontrainte et la dureté des ressorts pour régler l’affaissement. Si vous possédez une fourche Rock Shox Dual Air, plus l’affaissement est élevé, moins il y a d’air dans la chambre à air positive.

L’affaissement doit être réajusté si le poids du cycliste change sensiblement (port d’un sac à dos lourd, par exemple). La plate-forme ou la molette de verrouillage doit être ouverte lors du réglage de l’affaissement.

Une fois l’affaissement ajusté, vous pouvez effectuer d’autres réglages sur la suspension comme le rebond, la compression, le ProPedal et la fonction Platform.

Réglage de l’affaissement avec le Sag Monitor

Les modèles Canyon Torque sont équipés d’un Sag Monitor, qui vous permet de régler l’affaissement en un clin d’œil.

Le Sag Monitor reste dans la position du point de compression le plus bas de l’amortisseur. Pour le remettre à zéro, tournez-le dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Vous devrez exercer une légère pression pour tourner le cadran. Photo 8

Avec le Sag Monitor, le réglage du débattement négatif est précis et simple. Un indicateur de force sur la biellette indique clairement l’affaissement selon l’utilisation. Ce système présente un autre avantage. Après une descente, vous pouvez lire le débattement maximal utilisé sur le cadran.

Les suspensions ne doivent pas talonner. Tenez toujours compte des pressions d’air maximale et minimale des suspensions.


Canyon s'efforce constamment d'assurer la qualité et l'exactitude des informations contenues dans ce support technique. Les réparations ou réglages que vous effectuez sur votre vélo sont sous votre entière responsabilité. Si vous avez le moindre doute sur ce qu'il faut faire, envoyez votre vélo chez Canyon directement ou chez un vélociste qualifié. Canyon ne donne aucune garantie ou n'accepte aucune responsabilité quant aux informations contenues dans ce support technique.


Photo 1: poussez le joint en plastique vers le haut

Photo 1: poussez le joint en plastique vers le haut

Photo 2: lorsque vous montez sur le vélo, le joint en plastique descend

Photo 2: lorsque vous montez sur le vélo, le joint en plastique descend

Photo 3: mesurez la distance entre le joint en plastique et le haut du plongeur

Photo 3: mesurez la distance entre le joint en plastique et le haut du plongeur

Photo 4: ôtez le capuchon pour ajuster la pression d’air

Photo 4: ôtez le capuchon pour ajuster la pression d’air

Photo 5: poussez le joint en plastique vers le bas

Photo 5: poussez le joint en plastique vers le bas

Photo 6: mesurez la distance entre le joint en plastique et le bas du plongeur

Photo 6: mesurez la distance entre le joint en plastique et le bas du plongeur

Photo 7: ôtez le capuchon pour ajuster la pression d’air

Photo 7: ôtez le capuchon pour ajuster la pression d’air

Photo 8: réglage à l’aide du SAG Monitor

Photo 8: réglage à l’aide du SAG Monitor

Cet article vous a-t-il aidé ?ouinon